Comment dilater le col naturellement ?

Êtes-vous à la recherche des techniques naturelles pour dilater le col de votre utérus ? La dilatation du col de l’utérus fait partie de l’étape qui précède l’accouchement. Elle signifie que le bébé est prêt à sortir, mais favorise aussi son expulsion. Toutefois, il peut arriver que le col de l’utérus ait des difficultés à se dilater. À cet effet, voici des conseils et techniques naturels pour dilater le col avec facilité.

Faire de la marche pour stimuler le travail

Une activité physique modérée vous permet de libérer de l’ocytocine ; ce qui entraîne une dilatation rapide du col de l’utérus. Pour cela, marchez dans votre quartier, descendez et montez les marches d’un escalier sous surveillance. Faites attention aux marches et faites-vous aider si vous remarquez que vous allez mal.

Lire également : Comment hydrater une peau très sèche naturellement ?

En outre, vous pouvez demander à un proche de vous accompagner dans vos sorties. Si vous perdez les eaux, ne marchez plus et laissez celui qui vous accompagne contacter votre médecin.

Faire l’amour régulièrement

Les rapports sexuels sont d’excellents moyens naturels pour dilater le col de l’utérus naturellement et déclencher le travail. En effet, l’orgasme et les prostaglandines issues du sperme contribuent à la stimulation de l’utérus, mais aussi à l’assouplissement de son col.

A voir aussi : Quel CBD se rapproche du THC ?

Ainsi, les rapports sexuels permettent également de déclencher les contractions. Par ailleurs, il est déconseillé d’avoir des rapports sexuels lorsque vous perdez des eaux. En effet, dans ce cas, le bébé n’est plus protégé par le liquide amniotique.

Stimuler les mamelons

La stimulation des mamelons permet de libérer l’ocytocine, ce qui dilate le col de l’utérus de façon naturelle. Pour ce faire, il suffit de faire glisser vos doigts sur vos mamelons ou de rouler ces derniers sous vos doigts. Si vous vous appliquez bien, vous ressentirez un picotement. Ainsi, votre cerveau va libérer de l’ocytocine et vous aurez des contractions.

Par ailleurs, la quantité d’ocytocine libérée par la stimulation des mamelons est petite et cela n’a aucun risque pour le bébé. Cela dit, cette astuce naturelle ne fonctionne pas pour toutes les femmes, mais il n’y a aucun risque à essayer.

Visualiser et respirer profondément

Si vous êtes tendue, votre corps ne pourra pas déclencher les contractions. Cela impacte négativement la dilation du col de l’utérus. Ainsi, il est recommandé de faire des exercices de détente pour inciter votre organisme à provoquer les contractions. Dans ce cas, essayez la visualisation et imaginez-vous dans un environnement qui relaxe et vous détend.

Vous pouvez également vous imaginer avec votre nouveau-né en parfaite santé. En outre, faites des exercices de respiration profonde. Il s’agit par exemple de prendre de grandes respirations tout en comptant jusqu’à 5. Ensuite, expirez en comptant jusqu’à 5 et répétez l’exercice 5 fois successivement.

Par ailleurs, il est conseillé d’écouter de la musique douce, de lire un bouquin ou de prendre une douche chaude.

Manger de l’ananas pour faire mûrir le col

Quand bien même rien ne prouve que l’ananas permette de dilater le col de l’utérus, vous ne perdez rien à essayer. Ce fruit contient des prostaglandines, ce qui peut vite faire mûrir le col et provoquer sa dilatation.

En outre, il est recommandé de consommer 115 g d’ananas chaque jour jusqu’au déclenchement. Néanmoins, évitez ce fruit si vous êtes allergique ou si le jus irrite votre estomac.

Vérifier si vous pouvez employer l’huile d’onagre

Pour dilater le col de l’utérus, il est possible de vous servir de l’huile d’onagre, mais vous devez vous faire conseiller. D’abord, contactez votre médecin pour savoir s’il est possible d’utiliser cette substance sans aucun risque.

Si le médecin donne son accord, faites usage de 500 mg de supplément d‘huile d’onagre par voie vaginale ou par voie orale. Cela doit être pris 3 fois par jour durant les 4 dernières semaines de votre grossesse. Ainsi, le col de l’utérus sera souple et va vite se dilater.

Enfin, il est possible de consommer les gélules d’onagre si votre médecin vous en donne l’accord. Dans ce cas, vous devez prendre 3 comprimés en même temps pendant les 4 dernières semaines de votre gestation.

vous pourriez aussi aimer