Les 3 faire-part indispensables pour un mariage

L’envoi de faire-part pour son mariage est bien plus qu’une tradition, c’est aussi un plaisir. C’est un objet auquel on apporte un soin particulier, car ils sont souvent gardés en souvenir. Aujourd’hui, nous allons voir qu’il existe en réalité trois types de faire-part à envoyer à l’occasion d’un mariage. 

Le faire-part « save the date »

Issu de la tradition anglo-saxonne, le faire-part « save the date » intervient en amont du faire-part d’invitation. Il sert à faire en sorte que vos invités puissent réserver la date le plus tôt possible en attendant de leur donner davantage d’information au sujet du déroulement de la cérémonie. C’est aussi un bon moyen de commencer à annoncer le thème de son mariage. Les faire-part CottonBird se déclinent d’ailleurs dans toutes les versions que nous allons évoquer dans cet article.

A lire en complément : La clé d'une famille épanouie : une communication efficace

Le faire-part d’invitation

Une fois que le ou les lieux de cérémonie, le lieu du vin d’honneur ainsi que le lieu du repas sont connus, vous pouvez envoyer vos faire-part d’invitation de mariage. Il y a ceux que l’on envoie aux invités du vin d’honneur, puis ceux que l’on envoie aux invités de la journée et du repas. Les éditeurs de faire-part de mariage en ligne proposent des déclinaisons pour chacun des deux types d’invités avec des coupons-réponse à renvoyer afin de réserver le plus tôt possible le nombre de repas nécessaires.

Le faire-part de remerciement

Après la cérémonie, une fois que les photographies ont été livrées, il est également d’usage d’envoyer un faire-part de remerciement à toutes les personnes que vous avez invitées, même celles qui n’ont pas pu se déplacer. Ce carton permet de remercier ceux qui ont pu partager ce moment avec vous, et ceux qui n’ont pas pu, mais qui se sont montrés généreux. Là encore, les sites de faire-part proposent des déclinaisons de ce type à accorder avec les autres faire-part. 

A voir aussi : Pourquoi faire son testament chez un notaire ?

vous pourriez aussi aimer